Papillomes sur la peau: types, complications possibles et méthodes de traitement

papillome sur la peau

Les papillomes sur la peau ressemblent à de petites papilles, situées individuellement ou en groupes limités. Et seulement dans la zone du périnée et de l'anus, sur les organes génitaux, ils peuvent sembler massifs, comme d'énormes formations en forme de champignon. Les papillomes génitaux sont appelés condylomes ou verrues génitales. Ils sont le résultat d'une infection par le virus du papillome humain (VPH) par contact étroit.

Vous pouvez voir à quoi ressemblent les photos de papillomes ordinaires sur la peau sur Internet. Cependant, l'apparition du néoplasme dépend en grande partie de la localisation et du type de VPH.

Les excroissances du papillomavirus diffèrent des taupes par une teinte plus claire et une forme allongée. Il est extrêmement important de poser un diagnostic précis et de déterminer le degré d'oncogénicité du néoplasme. Et seul un médecin peut le faire, en procédant à un examen complet et en obtenant les résultats du typage par PCR.

Pourquoi les papillomes apparaissent sur la peau

Les papillomes sur la peau sont le résultat de l'évolution de l'infection par le papillomavirus humain. Une fois dans le corps humain, le VPH affecte principalement les cellules épithéliales basales. Les blessures mineures contribuent à la pénétration rapide du virus dans le corps. Il arrive souvent que le papillomavirus soit activé lors d'un rasage imprudent, lorsque les couches supérieures de la peau sont légèrement endommagées, ce qui provoque le passage du VPH au noyau et la croissance active des néoplasmes.

Les facteurs indésirables suivants peuvent provoquer l'apparition de papillomes sur la peau :

  • épuisement du corps, faiblesse physique grave;
  • Béribéri;
  • diminution de l'immunité;
  • troubles hormonaux dans le corps;
  • Lésions tissulaires dans la vie de tous les jours ou lors de l'exercice d'activités professionnelles ;
  • Infection par le VIH, autres conditions d'immunodéficience.
Les papillomes diffèrent des taches de naissance dans une teinte claire

Les papillomes apparaissent souvent dans des endroits de frottement sur les vêtements, sur la peau avec une forte activité des glandes sudoripares. Les troubles hormonaux prédisposent à la formation d'excroissances papillomateuses. Lorsque le VPH est sous une forme inactive dans le corps d'une femme, des verrues et des papillomes peuvent apparaître pendant la grossesse. Ils sont le plus souvent retirés après l'accouchement, mais les néoplasmes disparaissent souvent d'eux-mêmes après le retour à la normale du niveau d'hormones sexuelles.

Types de papillomes sur la peau

Le papillome est une excroissance de la peau, se compose de tissu conjonctif et contient des vaisseaux à l'intérieur qui peuvent être endommagés et saigner. Le néoplasme se développe vers l'extérieur, formant des papilles dans différentes directions. Les papillomes cutanés ont le plus souvent une couleur charnue ou légèrement jaunâtre. Les emplacements communs sont les membres et le tronc. Plus l'immunité est faible, plus les excroissances papillomateuses se développent activement. La concentration maximale de virus dans la tumeur ne se produit que 4 à 6 mois après l'infection.

Les principaux types de papillomes sur la peau:

  • simple (vulgaire);
  • plantaire;
  • Appartement;
  • filiforme;
  • verrues génitales;
  • jeune.

Les papillomes vulgaires sont localisés en petits groupes, principalement dans l'enfance. Les lésions cutanées fréquentes provoquent la croissance de néoplasmes. Les papillomes vulgaires sont localisés sur la peau des doigts et des paumes. Ce sont ces endroits qui sont endommagés chez un enfant pendant le jeu. Peut-être la localisation des néoplasmes dans la zone des squats.

Les papillomes plantaires peuvent atteindre de grandes tailles. Tout d'abord, une petite bosse ou un phoque apparaît sur la peau du pied. Le néoplasme est généralement entouré d'un rebord assez haut. Au toucher, la verrue plantaire est dense. Il peut être confondu avec le maïs. Mais le papillome n'a pas une surface aussi lisse. Il y a des sensations désagréables lors de la marche. Il n'est pas recommandé d'enlever ou d'exciser le papillome plantaire, car cela peut entraîner la propagation active du VPH et l'ajout d'une infection secondaire.

Excroissance papillomateuse - une manifestation du VPH

Les papillomes plats ont l'apparence de petites tumeurs lisses de couleur jaune ou rose. La forme des nouvelles pousses est principalement ronde. Les papillomes plats peuvent provoquer des démangeaisons et des douleurs locales, avec une inflammation, ils provoquent une rougeur des tissus environnants.

Les papillomes filiformes apparaissent souvent sur le cou, le visage et les aisselles. Ils ressemblent à de petites papilles de forme allongée. Les papillomes filiformes apparaissent dans la plupart des cas dans le contexte de troubles hormonaux et sous l'influence de changements liés à l'âge dans la vieillesse. Lorsque les néoplasmes sont endommagés, une réaction inflammatoire locale se produit. Les experts ont noté que les papillomes filiformes sont souvent associés à des polypes rectaux, souvent malins. Par conséquent, lorsqu'un grand nombre de papillomes filiformes sont détectés sur la peau, il est recommandé de procéder à un diagnostic complet afin d'exclure la présence de polypes malins et de maladies potentiellement dangereuses.

Les verrues génitales préoccupent particulièrement les spécialistes. De tels néoplasmes nécessitent un typage HPV. Il est impératif que le médecin détermine la souche de papillomavirus afin d'exclure le développement d'une tumeur maligne. Les verrues génitales apparaissent quelques semaines ou mois après l'exposition à un porteur du virus. La principale voie d'infection par les verrues génitales est sexuelle.

Les condylomes apparaissent dans la peau du périnée, sur les organes génitaux chez les femmes et les hommes, et peuvent se former sur la muqueuse buccale. Les néoplasmes sont blessés, accompagnés de démangeaisons et peuvent saigner. Chez les femmes, les verrues génitales apparaissent sur le col de l'utérus et entraînent souvent un risque d'hyperplasie cancéreuse.

Méthodes de traitement des papillomes sur la peau

Les spécialistes pratiquent une approche intégrée du traitement des papillomes. Un traitement antiviral est nécessaire en cas de tumeurs multiples et de fréquentes récidives d'infection par le papillomavirus humain. Avec l'aide de médicaments, vous pouvez supprimer la croissance du VPH et prévenir les complications. La thérapie antivirale permet de transférer la maladie en phase active pendant plusieurs années, mais avec une immunité affaiblie, le risque de rechute augmente considérablement.

Procédure d'élimination du papillome au laser sur le dos

Si des verrues génitales sont découvertes, un traitement est effectué pour tous les partenaires sexuels d'une personne malade. Pendant la période de manifestations actives de la maladie, il est nécessaire d'utiliser des contraceptifs barrières. Les médicaments modernes à activité antivirale sont l'inosine Atedoben Dimepranol. Il a des propriétés immunomodulatrices et vous permet de résoudre le problème des exacerbations régulières de l'infection par le papillomavirus humain.

Il est recommandé de combiner un traitement conservateur avec des méthodes peu invasives d'élimination des papillomes sur la peau :

  • coagulation au laser;
  • cryodestruction;
  • électrocoagulation;
  • méthode des ondes radio.

Avec de grandes excroissances papillomateuses et le risque de dégénérescence maligne des tissus, une méthode principalement chirurgicale est utilisée pour enlever les néoplasmes avec un scalpel. Dans d'autres cas, les spécialistes essaient d'effectuer des chirurgies peu invasives. Le choix de la méthode de traitement dépend principalement de la taille du papillome, de sa localisation et du résultat de l'examen.

coagulation au laser

La méthode au laser est la plus appropriée pour éliminer les papillomes sur la peau, y compris les zones sensibles - sur le visage, dans la région génitale, dans les aisselles. Cette méthode de traitement est indolore et très efficace. Le laser assure une cicatrisation tissulaire rapide et sans cicatrice.

Coagulation laser des papillomes sur le visage

Pendant la procédure, les vaisseaux sont coagulés et en même temps la surface traitée est désinfectée. Après le retrait du papillome au laser, il est recommandé de procéder à un traitement immuno-renforçant et à une thérapie antivirale. Cela minimisera le risque de complications et de récurrence de l'infection par le papillomavirus humain à l'avenir.

destruction cryogénique

L'élimination des papillomes sur la peau avec de l'azote liquide provoque une congélation instantanée du néoplasme et la destruction des tissus pathologiques avec la mort ultérieure. La peau dans la zone du site de cryodestruction devient blanche, un œdème local apparaît.

À l'avenir, une croûte se forme, recouverte d'un liquide aqueux avec des bulles. Une ligne de démarcation est créée qui sépare les tissus sains des tissus endommagés. Sous la croûte, il y a un renouvellement actif de l'épithélium. Il déplace les zones nécrotiques. Après épithélialisation complète des cellules, il ne reste aucune trace sur la peau.

électrocoagulation

La base de l'électrocoagulation est l'élimination des papillomes à l'aide d'un courant électrique de fréquence constante ou variable. À l'aide d'une boucle d'électrocoagulation, le médecin coupe le tronc de la tumeur et cautérise complètement sa base. Dans ce cas, la coagulation des petits vaisseaux se produit, ce qui empêche les saignements.

Électrocoagulation du papillome

La boucle de travail de l'électrocoagulateur a une petite taille, ce qui vous permet d'éliminer uniquement les petits néoplasmes. De plus, un traitement immunostimulant est prescrit, ce qui réduit le risque de récidive de l'infection à papillomavirus.

méthode des ondes radio

La méthode de traitement par ondes radio est utilisée pour éliminer les papillomes bénins. Au cours de la procédure, une incision tissulaire atraumatique est pratiquée avec coagulation simultanée des vaisseaux. L'onde radio fournit un ciblage de haute précision, empêche la propagation du papillomavirus aux tissus sains et le flux sanguin vers les organes internes. Avec un grand nombre de néoplasmes, une thérapie antivirale complexe est obligatoire.

Les ondes radio provoquent une augmentation de l'énergie intracellulaire, ce qui élimine les papillomes et empêche le VPH d'infecter les tissus voisins. La méthode n'a pas d'effet stimulant sur les terminaisons nerveuses et n'est pas associée à une douleur intense.

Méthodes populaires d'élimination des papillomes sur la peau

Si le papillome est unique et non situé sur les zones sensibles de la peau, des méthodes alternatives peuvent être utilisées. Le plus souvent, le jus de chélidoine est utilisé pour réduire les néoplasmes uniques de petite taille. Ils étalent des verrues et des papillomes sur les bras et les jambes. N'utilisez pas de chélidoine pour éliminer les papillomes sur le visage et les organes génitaux, car cela entraîne des brûlures chimiques et la formation de tissu cicatriciel grossier.

L'ail est un autre moyen courant de traiter les excroissances papillomateuses. Il doit être frotté et la suspension résultante est étalée sur toute la surface du néoplasme et laissée pendant 10 à 20 minutes. Ensuite, l'ail doit être retiré et la peau lavée à l'eau courante. La méthode est utilisée pendant plusieurs semaines. Vous pouvez également frotter les papillomes avec de fines feuilles d'ail plusieurs fois par jour.

Les compresses de pommes de terre crues sont utilisées pour éliminer les papillomes sur la peau. Les tubercules sont frottés sur une râpe et appliqués sur les néoplasmes sous un bandage. Laisser les compresses propres pendant la nuit et le matin et laver la peau à l'eau courante.

Prévention de l'apparition des papillomes

La prévention de l'apparition de papillomes sur la peau comprend:

  • renforcer l'immunité, augmenter les défenses naturelles de l'organisme et la résistance aux agents pathogènes infectieux et aux virus;
  • Prévention d'une infection à HPV dans la vie de tous les jours par des lésions mineures de la peau et des muqueuses, des contacts intimes non protégés ;
  • traitement rapide des maladies sexuellement transmissibles qui affaiblissent considérablement le système immunitaire et perturbent la microflore locale;
  • Prévenir les blessures accidentelles et les dommages lors du rasage, des travaux ménagers.

L'apparition de papillomes cutanés est une indication de contacter un dermatologue. Même si le néoplasme est petit, il est recommandé de retirer la tumeur avant qu'elle ne commence à se développer et à changer de couleur sous l'influence des rayons UV et d'autres facteurs environnementaux défavorables.